La naissance du sticker

Actuellement, on voit des stickers partout. C’est devenu un élément de décoration très en vogue. On les retrouve également sur divers supports.

Avant que les stickers n’apparaissent, il y avait la décalcomanie. Mais dans les années 1960, l’autocollant devient un élément incontournable lorsque les adhésifs deviennent plus performants. Le stickers ne se vulgarise que vers les années 1970 jusqu’aux années 1990. Il fut surtout utilisé dans la publicité, accolé sur des panneaux publicitaires, sur les vitrines des magasins. L’expansion rapide de son utilisation résulte de son prix extrêmement faible. Le sticker donne même naissance à la stickophilie. Ce terme désigne le fait de collectionner des stickers. Cette passion est née du fait de la diversité des motifs et de ses supports.

Les stickers comme moyens de communication

Les stickers furent utilisés autrement qu’en publicité. Ils servirent de moyens de communication peu chers et très pratiques.
C’est dans les années 1980 que les stickers furent utilisés dans des domaines autres que publicitaires. Les militants politiques décidèrent d’utiliser les stickers pour véhiculer leurs principaux messages. Les stickers avaient l’avantage de pouvoir être collés à n’importe quel endroit et leur coût de production très bas en facilitait l’usage. Le milieu artistique décida également de s’attribuer cette tendance dans le vent. Les stickers devinrent un mode d’expression artistique qui fit rage jusque dans les années 1990. Les années 2000 virent l’entrée des stickers dans la décoration d’intérieur. Depuis, ils ne cessent de faire des émules.

Utilisation balisée du sticker

Il a pourtant fallu mettre des balises en raison de l’utilisation dite sauvage de ces stickers. En effet, les stickers pouvant être apposés sur un support quelconque, les publicitaires tous comme les militants se mirent à en coller même dans les espaces publics dévisageant parfois certains monuments ou bâtiments publics. Une loi fut donc promulguée le 29 décembre 1979. Cette loi stipule que les stickers ne peuvent être apposés que dans les endroits dédiés à cet effet. Les éditeurs ont donc l’obligation de mentionner sur les stickers « à coller uniquement sur les endroits autorisés, conformément à la loi du 29 décembre 1979 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *